SERVICES EN UN CLIC

Tous les services

Etat civilMarchés publicsMenus CantineSantéLe Centre Communal d'Action Sociale - CCASConseil MunicipalBulletin MunicipalMéteoPlanAnnuaire des associationsSécuritéActualitésLocation de sallesContactez-nous
Accueil>Actualités et Agenda des évènements>
Retour

CONSIGNES CORONAVIRUS - stade 3

Le Lundi 02 Mars 2020

 

Consignes Stade 3 COVID-19 (14 mars)

 

Passage du stade 2 au stade 3


Le 14 mars 2020, le Premier ministre a décidé, à la suite du passage en stade 3 du

plan de lutte contre l'épidémie et jusqu'à nouvel ordre, de fermer tous les lieux

recevant du public qui ne sont pas indispensables à la vie du pays.

Il s'agit notamment des restaurants, cafés, cinémas, discothèques.

Les lieux de culte resteront ouverts, mais les rassemblements et les cérémonies

devront être reportés. Il s'agit également de tous les commerces à l'exception des

commerces essentiels.Resteront notamment ouvert les pharmacies, commerces

alimentaires, stations-services, banques, bureaux de tabac, ainsi que les services

publics essentiels. Resteront notamment ouverts les magasins et marchés alimentaires,

les pharmacies, les stations essence, les banques et les bureaux de tabac et de presse.

Tous les services publics essentiels resteront évidemment ouverts.

L'objectif est d'éviter de se rassembler, limiter les réunions amicales et familiales,

n'utiliser les transports en commun que pour aller au travail et seulement si la

présence physique au travail est indispensable.

 

Consignes relatives aux voyages

-   L'abandon de la règle du maintien en « quatorzaine » à domicile pour les personnes revenant

des zones de circulation virale à l'étranger. Les personnes revenant de ces zones sont invitées

à limiter leur vie sociale, et à s'auto-surveiller (prise de température et apparition éventuelle

de symptômes deux fois par jour). Il n'y a plus lieu de leur proposer le port du masque chirurgical

lors des contacts inévitables. Cette nouvelle mesure entraîne la levée des mesures de quatorzaine

qui étaient en cours. L'adaptation de leur poste de travail, dont le recours au télétravail, continue

d'être privilégiée. Les enfants peuvent être scolarisés

-   Une consigne d'éviter les voyages dans les zones où circule le virus hors de l'Union européenne

ou dans les zones à risques en Europe (identifiées sur le site du MEAE), sauf nécessité avérée.

-   S'agissant des points d'entrée, le dispositif de mise à disposition des masques n'a plus lieu d'être.

Les dispositifs d'information (affichage, flyers – sans distribution active) sont maintenus.

 

Fermeture de tous les établissements scolaires

Par mesure de sécurité, le Président de la République a annoncé, le 12 mars 2020, la fermeture

de l'ensemble des crèches, écoles, collèges, lycées et universités  pour une durée minimum

15 jours, et autant que nécessaire, et ce, à partir du lundi 16 mars 2020.
Cette mesure, prise sur recommandations des scientifiques au vu de l'accélération de l'épidémie

vise à la fois à protéger les plus jeunes et à réduire la dissémination du virus à travers notre territoire.
Cela implique la continuité pédagogique et administrative, avec notamment les plateformes

« ma classe à la maison » du CNED, ainsi que les classes virtuelles , pour que chaque élève

conserve le lien avec son professeur et dispose de ressources et d'exercices. Pour les 5%

de famille qui ne sont pas équipées en matériel informatique, des solutions seront déployées

avec les collectivités locales.

 

Consignes relatives aux « clusters » (zones de circulation active du virus)

Les mesures applicables jusqu'à nouvel ordre au sein des clusters identifiés par les ARS sont :

-          annulation de tous les évènements publics ;

-          fermeture dès lundi 2 mars des établissements scolaires particulièrement touchés,

associée à une démarche d'évaluation épidémiologique permettant d'identifier qui tester

et de recalibrer si nécessaire les mesures de fermeture dans les jours à venir;

-          incitation aux habitants à recourir au télétravail et à éviter de circuler hors de la

zone (et en tout cas de rejoindre des rassemblements publics hors de la zone) ;

 

A ce stade, deux clusters sont identifiés par les ARS :

-          un cluster dans l'Oise (communes particulièrement concernées : Creil,

Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lamorlaye, Lagny-le-sec). La mesure relative aux annulations

d'évènements publics s'applique sur l'ensemble du département de l'Oise, les autres mesures

s'appliquent dans les 5 communes particulièrement concernées.

-          un cluster à La Balme en Haute-Savoie.

 

 

 

Consignes relatives aux masques 

-          le port des masques filtrants FFP2 est réservé aux seuls personnels soignants

pratiquant des soins hospitaliers invasifs (soins intensifs) ;

-          le port des masques chirurgicaux (anti-projections) est réservé aux personnes

malades, aux praticiens de santé recevant des malades, aux personnes chargées du

secours à victimes et des transports sanitaires ;

-          le reste de la population ne doit pas porter de masque. Les officines ont été

invitées à ne pas diffuser de masques en dehors des cas mentionnés plus haut.

 

Consignes relatives aux évènements et rassemblements publics

-          Annulation de tout évènement public dans les clusters (cf ci-dessus) ;

-          Annulation de tout évènement public rassemblant plus de 5000 personnes

dans un espace confiné ;

-          Décision d'annulation au cas par cas par les préfets en lien avec les maires

pour les évènements, y compris en milieu ouvert, rassemblant des populations issues

de zones concernées par la circulation du virus et de zones non encore infectées.

Centralisation à Paris (ministère de l'intérieur) pour tout évènement réunissant plus de 40 000 participants.

 

Consignes grand public 

-          Lavage régulier des mains

-          On tousse et on éternue dans son coude

-          On utilise des mouchoirs à usage unique

-          On ne se sert plus la main

-          On appelle le 15 si symptômes

-          On reste chez soi si on est malade

-          On ne porte pas de masque si on n'est pas malade

 

Organisation gouvernementale

-          Le ministère de la santé, à la tête d'une task force interministérielle,

assure la conduite opérationnelle de la crise.

-          Une cellule permanente est ouverte au ministère de l'intérieur pour

prendre en compte les enjeux éventuels liés à l'ordre public.